Mes petits potins gourmands #3: La laiterie de Marie-Antoinette

Pour ce retour sur les bancs de l’histoire, je reviens avec un potin gourmand sur une figure cultissime dont je vous ai déjà parlé mais qui méritait bien un 2ème post:  

Marie-Antoinette

Dans mon premier article j’ai parlé de son goût pour le chocolat, ici je vais vous livrer une de ses plus grande passion gourmande: le lait! Et tout ses dérivés : fromage, crème, crème glacée…

DSC_0322

♥ Marie-Antoinette et sa passion pour le lait:

⇒ Le lait un doux remède:

Saviez-vous qu’à l’époque le lait était considéré comme un aliment très sain au point qu’il servait également à soigner?

Lorsque l’on connaît les pratiques de l’époque dans ce domaine (saignée, sangsues..) on se dit que pour une fois la médecine était bien douce! (Même si je suis intolérante au lactose j’aurais préféré ça qu’une saignée…).

Le médecin de la Reine, lui conseillait entre autre de soigner son rhume en suivant un régime de petit-lait, comme le voulait les préceptes de l’époque. Le lait pouvait aussi s’employer dans le traitement des maladies aigües, au point qu’il constituait à lui seul un traitement, pour traiter les affections des bronches et du tube digestif.

Côté prescription: on conseillait de le prendre ou le matin à jeun, ou le soir en se couchant, et au degré de chaleur où on trait le lait. 

⇒ Direction le hameau de la reine: 

Après cette petite introduction sur la réputation du lait à l’époque on file tout droit à Versailles bien sûr, et plus précisément au hameau de la reine.

 Ce lieu, cher au coeur de Marie-Antoinette est également celui qui lui rassemble le plus à Versailles. Comme elle il est tout en contradiction, à la fois simple de l’extérieur (en comparaison aux fastes de Versailles)  et élégant à l’intérieur.

Malgré ses fausses vieilles pierres et ses fausses briques le hameau n’est pas pour le moins un vrai village. On y trouve poules, moutons et vaches. Avec ce hameau Marie-Antoinette suit la tendance du moment mais elle y met sa touche, son goût et sa propre laiterie tout près de la fameuse tour de Malborough.

A la base, il y a avait deux laiteries la laiterie de préparation et la laiterie de propreté.

Dans la laiterie de préparation, on écrème le lait en provenance de la vacherie du domaine, et on bat le beurre. Dans une petite pièce voisine on y pasteurise le lait. Cette crémerie a été détruite sous le premier Empire malheureusement…

Dans la « laiterie de propreté« , on arrive ici dans un lieu de dégustation pour la reine et ses amis. On y savoure les produits élaborés dans le domaine. Les fromages étaient disait-on étaient excellent!

Il ne faut pas croire que la Reine n’était là qu’en qualité de « goûteuse », elle a parfois mis la main à la pâte avec ses amies en confectionnant toutes sortes de fromages.

Petit aparté: je ne pouvais pas trouver de meilleur moment pour parler du hameau de la reine. Si vous ne le savez pas encore cet endroit magnifique vient de finir une longue série de restauration.

⇒ La laiterie de la Reine à Rambouillet:

Pour faire plaisir à sa femme Louis XVI, en 1787 il décida d’édifier en secret une laiterie à Rambouillet, pour qu’elle ait une occupation plaisante dans ce château qu’elle jugeait trop gothique. Preuve que Louis XVI aimait profondément sa femme. Cependant, elle n’y aura mis les pieds que 6 fois bien qu’il soit moins sobre que la laiterie du hameau.

Dans ce bâtiment sophistiqué on y trouve:

  • une première salle de dégustation avec une grande table en marbre
  • une grande salle avec une grotte artificielle ou l’on peut garder le lait au frais

⇒Petite anecdote:

Dans la photo ci-contre on y voit le fameux bol sein en porcelaine qui a été fait par la manufacture de Sèvres pour boire du lait. Selon la légende il aurait été moulé sur le sein de Marie-Antoinette. Ce qui, bien que très improbable aura le mérite de me faire sourire 🙂

DSC_0294

Pour ceux qui me suivent, vous avez peut-être trouvé étrange que je choisisse la passion du Lait de Marie-Antoinette comme sujet, sachant que, moi-même je suis intolérante au lait. Malgré tout en y pensant (pas trop longtemps, car il est tard et que je commence à fatiguer..), le lait n’est-il pas pour la très grande majorité d’entre nous le premier aliment que l’on a aimé?

 En passionnée de cuisine, je me devais de lui consacrer un petit coin dans mon blog. A défaut d’être dans la rubrique cuisine, il sera donc dans la rubrique culture, et plutôt bien accompagné, vous ne trouvez pas? 🙂

⇒Pour en savoir plus sur Marie-Antoinette:

En plus des livres déjà recommandé dans mon 1er article (lien article), j’ai été conquise il y a peu par un livre qui je dois dire tient plus du livre d’illustration que du roman. Il a l’avantage de donner vie au travers de photos et d’illustrations  au quotidien de Marie-Antoinette, et de rendre plus vivant les biographies que j’ai lu sur elle. Je ne vous le conseille donc pas en 1ère approche mais plutôt en complément pour illustrer ce que vous aurez lu dans d’autres livres:

« Un jour avec Marie-Antoinette » aux éditions Flammarion

Les photos de cet article ont tous été tiré de ce livre, ce qui peut vous donner une petite idée de ce que l’on y trouve.