Le corner geek #1: L’application « too good to go » & « Optimiam », économisez tout en faisant un beau geste!

Qui n’a jamais fermé les yeux devant une boulangerie ou un restaurant sympa pour ne pas exploser son budget? Les tentations sont partout surtout lorsque l’on habite en centre-ville…

Certaines applications nous promettent de nous aider à nous faire plaisir à moindre coût tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. C’est le cas de deux applications « Optimiam » et « Too good to go ».

Et dans les faits ça donne quoi? Avant de dire merci à ces applis regardons de plus près ce qu’elles proposent.

Le concept:

Des applications gratuites qui nous nourrissent à moindre coût tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Je ne sais pas vous mais rien que de penser à tout ces petits biscuits qui finissent dans une benne… j’en ai la larme à l’oeil sniff.. pti biscuit!! 😦

♥ L’application « TOO GOOD TO GO » et ses paniers surprises!

S’il y en a une à retenir selon moi c’est bien celle-ci. Elle est simple d’utilisation tout en offrant un grand choix de commerçants et n’est pas Paris-centrique (1600 partenaires sur 34 villes en France).

Le principe:  C’est une application qui nous géolocalise, on peut donc voir sur des km à la ronde les commerçants qui vous proposent chaque jour des « paniers surprise »⇒ correspond à une offre sur leurs invendus du jour.

♦Qu’est ce qu’un panier surprise au juste? Un exemple vaut mieux qu’un long discours (il paraîtrait):

La pâtisserie des rêves non loin de chez moi propose un entremet pour 4 à 6 personnes à 14,50€, je vois qu’il en reste 2 je peux donc cliquer puis, payer soit par Paypal soit CB.

La description du panier surprise est assez claire, on sait donc à peu près à quoi s’attendre même si l’on ne sait pas quels entremets seront disponibles une fois sur place (ça dépend des invendus donc ça varie d’un jour à l’autre). 

Une fois validé il ne me reste plus qu’à aller récupérer mon panier entre 20h50 et 21h (créneaux imposés par le commerçant et indiqué sur la fiche en toute transparence avant achat). 

A savoir: 

  1. Il s’agit d’offre limité/jour : lorsque l’on valide un achat nous devons venir le récupérer le jour même à l’heure indiquée sur l’appli (ici entre 20h50 et 21h Et si on ne vient pas? Et bien on l’a dans le baba! On perd et notre argent et notre panier… double gaspillage 😦
  2. On ne peut pas pré-réserver des paniers surprise (ex: commande lundi pour venir récupérer mercredi), chaque jour on doit se connecter à l’appli et commander pour le jour même.
  3. Les offres étant limités les paniers les plus prisés sont vite pris d’assaut, comme pour les ventes privées (ou la nouvelle collection de Sézane…) on doit se connecter dès le matin pour être sûr d’avoir des paniers disponibles.

♦ Bilan « Too good to go »:

Les Points + :

  1. Facile d’utilisation
  2. Permet réellement de faire des économies, soit de resto soit de courses suivant les commerçants
  3. Diversité des choix de commerçants et l’appli est disponible sur 34 villes française. C’est vraiment leur plus grande force vis à vis de leurs concurrents actuels.
  4. Paiement en ligne facile

Les Points – :

  1. Demande de l’organisation pour récupérer dans la tranche horaire les fameux « paniers »
  2. Tranche horaire pas très mange tôt « friendly », les horaires sont soit après l’heure de déjeuner soit après l’heure de dîner donc pas très pratique parfois.

Personnellement, je l’utilise plutôt sur les desserts. Je fais partie de la catégorie mange tôt et quand j’ai faim je ronchonne donc mieux vaut éviter de m’affamer …


♥ L’application « OPTIMIAM » l’appli qui différencie indépendants et chaînes

Concept assez similaire que « Too good to go », pour ne pas me répéter je vais me focaliser sur les différences uniquement.

La différence essentielle porte sur le fait que l’on a une distinction claire entre indépendants et chaînes.

 ♦Bilan « Optimiam »:  

Les Points + :

  1. Concept de dissocier les indépendants des chaînes sympa
  2. Facile d’utilisation
  3. Paiement en ligne facile

Les Points  – :

  1. Le gros point noir c’est qu’elle a trop peu de commerçants pour le moment. A part si vous êtes en plein Paris,  je trouve que leur offre est insuffisante actuellement. L’application n’en est pas moins prometteuse donc « à surveiller ».
♥ Conclusion: 
Ces applications sont une bonne façon de lutter contre le gâchis tout en nous faisant profiter d‘offres intéressantes c’est donc du Win-Win pour nous et le commerçant qui rentabilise ses invendus.
Des deux applications que je vous ai présenté, je vous conseille sans hésiter « Too good too go » qui est la plus complète du marché actuellement et donc celle qui est susceptible de vous être la plus utile.